L' Avenir du 22/03/2017

DIVISION II PROVINCIALE A

Suspense pour le titre, moins ailleurs

David Perrin et Nothomb ne sont plus maîtres de leur sort.
David Perrin et Nothomb ne sont plus maîtres de leur sort.-ÉdA

Même s’il reste second, Rossignol a de nouveau son sort en main pour le titre. Habay est proche du tour final et Les Bulles de la descente.

À trois journées de la fin, aucun verdict officiel n’est connu, ni en haut, ni en bas. Nous faisons le point sur les différents enjeux.

Titre: la main à Rossignol

Nothomb était sorti du sommet la semaine passée avec la certitude d’être champion en gagnant tout. Les hommes de Thierry Claude sont tombés sur le meilleur Habay de la saison. «Notre match référence, dit le coach Clément Lommers. Une grosse envie, le respect des consignes, une bonne gestion des moments difficiles, tout y était.» De quoi regretter amèrement les points perdus face à Les Bulles (4) ou Tontelange (2). Habay aurait pu se mêler à la course au titre, mais il ne peut guère y croire, même s’il n’est plus qu’à trois points de la tête. Il peut, par contre, encore espérer la seconde place, à condition de signer un sans-faute. Nothomb va-t-il une nouvelle fois laisser échapper le Graal? Les hommes du président Schroeder seront les premiers supporters de Longlier B et Habay, sans doute les deux formations les plus aptes d’ici la fin de saison à mettre des bâtons dans les roues des Lochnots. À moins que Vance ne refasse le coup de l’an passé dimanche prochain? En attendant, bien malin qui pourrait aujourd’hui à coup sûr désigner le champion tant les deux prétendants ont donné des signes d’inquiétude ces dernières semaines. Et un test-match est encore possible si Rossignol perd un match et que Nothomb réalise un partage d’ici la fin.

Tour final: Habay y est presque

Messancy, meilleure formation de 2017, a laissé filer deux points précieux à Vance samedi soir. Les hommes de Cohy, qui espéraient reprendre du terrain à Habay, en perdent et sont à six longueurs des Kakirans. Les deux équipes n’ont plus que trois matches à jouer. Avec un match de retard, Longlier B est à sept longueurs. «Je ne pense pas qu’Habay va lâcher prise, dit le coach longolard Aurélien Huberty. On aurait dû gagner chez eux et il aurait sans doute fallu une victoire de Nothomb pour qu’on y croit encore.» La jeune équipe ardennaise a concédé trop de partages pour finir sur le podium. Quant à Messancy, son 3 sur 15 du début de saison s’avère rédhibitoire pour atteindre le tour final.

Descente: Les Bulles pour un miracle

Tontelange et Aubange sont sauvés, Fouches y est presque. Jamoigne et Halanzy, qui a un calendrier très difficile, sont quasiment en P3. Les Bulles veut encore y croire. Le salut passe par un sans-faute ou le maintien du FCJLA en D3 amateurs ou un verdict favorable dans l’affaire du match arrêté à Rossignol. Une de ces options est-elle réaliste? Toujours est-il que les Verts pourront regretter d’avoir été battus deux fois par Halanzy. Un succès ce dimanche aurait ramené les hommes de Vernel à quatre points d’Arlon B, qui se rendra en Gaume le dernier jour. La jeune équipe arlonaise a sans doute dû pousser un sacré ouf de soulagement à la lecture des résultats dimanche soir. Pour se mettre définitivement à l’abri de toute mauvaise surprise, trois ou quatre points lui suffiront.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 22/03/2017

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site